Accueil Les missions de la réserve Etudes et suivis Indice kilométrique d’abondance (IKA)

Indice kilométrique d’abondance (IKA)

Indice kilométrique d’abondance (IKA)

Les indices kilométriques d’abondance est une technique de comptage de la faune terrestre. Cela consiste à parcourir des layons (= transects) à pied et lentement (vitesse inférieure ou égale à 1km/h) pour détecter la faune présente lors du passage d’un observateur.

Agamis trompette, Psophia crepitans © RNNouragues et Kwata

Ces études permettent le suivi d’un indice d’abondance de plusieurs espèces définies, en comptabilisant le nombre d’individus de chaque espèce contactée (=détectée) lors d’un passage sur les transects.

Daguet gris, Mazama gouazoubira © RNNouragues et KwataTous les grands mammifères (Acouchis, Agoutis, Daguets, Pécaris, Tapirs, Félins, Singes…), les oiseaux chassés (Hocco, Agami, Marail, Tocros et Tinamous), ainsi que les tortues terrestres sont comptabilisés.

De telles études permettent d’obtenir des informations sur l’abondance ou la densité des peuplements d’espèces sur une zone donnée. Les IKA réalisés aux Nouragues permettent de faire des comparatifs avec des zones non protégées et chassées.

Jusqu’en 2012, c’est l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage qui a réalisé les IKA aux Nouragues, dirigé par Cécile Richard-Hansen. A partir de novembre 2013, la continuité du programme IKA sera assurée par les agents de la réserve.

Logo-ONCFS-300

 

 

Tinamou varié, Crypturellus variegatus © R. Monchatre Atèle, Ateles paniscus © T. Deville Tortue terre, Chelonoides denticulata © JF. Spziegel