Accueil La réserve naturelle des nouragues Territoire Géographie, Géologie et Climat

Géographie, Géologie et Climat

Géographie, Géologie et Climat

Localisation

Carte de localisation et zonages de la RNN des NouraguesLa Réserve Naturelle des Nouragues est localisée dans le quart nord-est de la Guyane française, au cœur de la forêt tropicale humide, loin de toute perturbation d’origine anthropique. Le centre de la réserve se trouve à une centaine de kilomètres du littoral atlantique (Cayenne). Plusieurs criques et rivières dont celle de l’Arataye, affluent de l’Approuague, la traversent.

Géologie

Les roches de Guyane se sont formées principalement il y a plus de 2 milliards d’années, au Rhyacien. La réserve naturelle des Nouragues repose donc sur un socle très ancien, produit d’une histoire mouvementée où roches magmatiques, volcaniques, volcanosédimentaires et sédimentaires se sont intercalées au gré des mouvements de la croûte terrestre.

Les roches les plus anciennes sont nées au mésorhyacien, entre 2,18 et 2,13 milliards d’années. Elles sont liées à l’agrégation de magmas plutoniques associés à des dépôts successifs de formations volcaniques et sédimentaires. Les lithologies magmatiques sont de type TTG (Tonalite-Trondhjemite-Granodiorites)

Vue aérienne Inselberg des NouraguesEntre 2,11 et 2,08 milliards d’années, au néorhyacien, un nouvel épisode tectonique affecte la Guyane. Le magmatisme TTG fait place à un magmatisme granitique : la genèse des granites provient alors de la fusion des TTG précédemment formées. Les granites formés (autrefois appelés « Granites Caraïbes« ) sont à l’origine des Inselbergs.

Saut sur l'AratayePuis, quelques évènements d’origine tectonique vont produire des filons de roches volcaniques nommés dykes de dolérite. L’un de ces dykes suit plus ou moins le cours inférieur de la crique Arataye. Lorsque le fleuve coupe le dyke, il apparait alors les « sauts » (rapides).

Le climat tropical humide a profondément altéré ces terrains anciens (socle et dolérites) qui se retrouvent recouverts par un manteau latéritique épais de quelques mètres à plus de cinquante mètres.

Enfin, une formation sédimentaire récente (quaternaire) marque la vallée fluviale de la rivière Comte (criques Brodel, Mazin et Blanc) dans l’extrême nord de la réserve.

Climat

Pluviométrie Guyane-NouraguesEn Guyane, de manière générale, les températures moyennes sont de l’ordre de 26°C tout au long de l’année et l’humidité relative moyenne est élevée, entre 80 et 90%, selon la saison.  Aux Nouragues, la petite saison des pluies bat son plein en janvier (315 mm) et la grande saison des pluies culmine en mai (410 mm). Le « petit été de mars » voit les précipitations de février descendre en moyenne à 260 mm et la grande saison sèche affiche des précipitations moyennes de 83 mm en septembre et octobre. Toutefois ces valeurs mensuelles sont sujettes à des variations interannuelles considérables liées aux mouvements de la ZIC (Zone Intertropicale de Convergence).

Le microclimat de l’Inselberg

Vue Inselberg des Nouragues et sa végétation adaptée au climat extrêmeSur le relief granitique en partie dépourvu de couverture forestière, règnent des conditions climatiques extrêmes. En saison sèche, la température de la roche peut dépasser 75°C.